L’utilitaire de disque sous Mac OS X fournit des outils de gestion de disque, allant de l’effacement et du repartitionnement des disques durs à la restauration d’images ainsi qu’à la réparation de volumes. C'est un moyen simple d'interagir avec les différents disques connectés sur votre Mac et cela grâce à une interface graphique.
Au-delà de cette interface graphique se trouvent de puissants utilitaires en ligne de commande que nous pouvons utiliser directement à partir du Terminal. Dans cet article, je vous propose de voir comment utiliser quelques fonctionnalités de l’utilitaire de disques en lignes de commande à partir du Terminal d’Apple.

image 001
L'utilitaire de disques.

Pour suivre cet article, il faudra vous munir d’un disque dur externe qui sera ensuite formaté, partitionné… Toutes les données présentes sur ce support seront définitivement effacées. Pour ma part, j’utiliserai une carte SD EVO d’une capacité de 128Go. Cette carte se comporte comme un disque dur.


Attention ! Toute manipulation hardware ou software sur un système, quel qu’il soit, présente des risques. Ces manipulations sont toujours risquées, et effectuées aux risques et périls des utilisateurs. Je ne pourrai pas être tenu pour responsable de la perte de vos données ou de frais de réparation en résultant. Vous effectuez les manipulations à vos risques et périls !

Avant de commencer, il est bon d’effectuer un rappel sur la terminologie liée aux disques.
Une partition est une unité de stockage logique située sur un disque dur. Un disque dur peut contenir une seule partition en utilisant tout l'espace qu'il contient ou peut être divisé en plusieurs partitions.

Pour stocker des données sur une partition, un système de fichiers est nécessaire. Une fois qu'une partition a été préparée (on utilise le terme de partition formatée), cette combinaison de partition et système de fichiers est appelée volume.
Pour la plupart des utilisateurs, l’utilitaire de disque est plus que suffisant pour gérer les disques. Il est également plus sûr. Pour les utilisateurs expérimentés, le Terminal offrira un plus grand niveau de flexibilité et de contrôle, de sorte que ce qui nécessiterait normalement plusieurs interactions avec la souris peuvent être effectués avec une seule commande.

La commande diskutil fournit de nombreuses fonctionnalités de l’utilitaire de disques, allant de la vérification et de la réparation des volumes à la modification des informations de partition. Pour afficher la liste complète des options disponibles pour la commande, entrez la commande diskutil.

image 002

L'utilisation de l'option de list affichera les informations de base sur tous les volumes disponibles et les lecteurs connectés.


image 003

Dans la capture d'écran précédente, on peut visualiser à la fois les disques Recovery HD et Macintosh HD, les deux partitions contenues sur le disque dur interne du Mac. Un disque dur externe (carte SD dans mon cas) est également connecté à un volume intitulé EVO 128Go.
Certaines partitions cachées (telles que les partitions EFI) sont utilisées pour fournir des pilotes et des paramètres au démarrage. On ne peut pas les considérer comme des volumes car ils ne peuvent être montés.
Pour de nombreuses options de la commande diskutil, il sera nécessaire d'utiliser le nom du disque ou de la partition. Utilisation l’option list vous fournit cette information.

image 004

Si vous disposez de plusieurs disques et souhaitez uniquement afficher des informations sur un disque spécifique, vous pouvez ajouter l'identifiant du disque à la commande :

Diskutil list disk2

Image 005

Le premier chiffre représente l'identifiant du disque physique. Le nombre suivant la lettre s représente le numéro de la partition. Si un disque possède deux partitions, il respecterait cette convention :

disk2s1
disk2s2

On peut également utiliser l’option info suivi de l'identifiant correspondant pour afficher des informations supplémentaires d’une partition.

diskutil info disk2

image 006

diskutil info disk2s1

image 007

Comme dans l’Utilitaire de disque, la commande diskutil peut être utilisée pour vérifier ou réparer des volumes. On utilisera les options verifyVolume ou repairVolume. Ces options n'ont pas besoin de l'identifiant de disque, mais simplement du nom du volume :


diskutil verifyVolume /Volumes/EVO\ 128Go

Image 008

 diskutil repairVolume /Volumes/EVO\ 128Go

Image 009

Effacer des disques avec la commande Diskutil peut être dangereux car il n'y a aucun avertissement ou confirmation. Une faute de frappe entraînera une perte de données irréversible. On peut effacer un disque entier, ce qui supprimera toutes les partitions stockées sur celui-ci, ou des partitions individuelles sans en affecter les autres. Pour effacer un disque entier, vous aurez besoin de l'identifiant de disque.

diskutil eraseDisk JHFS+ Test /dev/disk2

Image 010

On peut spécifier le système de fichiers dans lequel on souhaite formater la partition en utilisant l'un des supports pris en charge. Le plus courant est JHFS+, plus communément appelé Mac OS étendu (journalisé).

Pour savoir quels systèmes de fichiers sont pris en charge, on peut utiliser la commande suivante :

diskutil listFilesystems

Image 011

Pour créer les partitions JHFS+ suivantes :

P1 de 10Go
P2 de 12Go
P3 de 9Go
P4 de 15Go
P5 de l’espace restant

On utilisera l’instruction suivante :

diskutil partitionDisk /dev/disk2 GPT JHFS+ P1 10g JHFS+ P2 12g JHFS+ P3 9g JHFS+ P4 15g JHFS+ P5 0b

Image 016

Image 017

Image 018

Image 019

Pour fusionner les partitions disk2s3 et disk2s5, on utilisera la commande suivante :

diskutil mergePartitions JHFS+ Evo disk2s3 disk2s5

Image 022

Pour créer une partition de taille maximale (EVO SAMSUNG) on utilisera la commande suivante :

diskutil partitionDisk /dev/disk2 GPT JHFS+ EVO\ SAMSUNG 0g

Image 020

Pour créer un disque en FAT32, on utilisera la commande suivante :

diskutil partitionDisk /dev/disk2 GPT FAT32 EVO\ SAMSUNG 0g

Image 021

Voici maintenant quelques instructions classiques :

Pour démonter le disque et tous ces volumes

diskutil unmountDisk Evo\ 128Go

Image 012

Pour monter un disque et ses volumes

diskutil mountDisk Evo\ 128Go

Image 013

Pour éjecter un disque

Diskutil eject Evo\ 128Go

Image 014

Pour renommer un volume

Diskutil rename "Evo 128Go" "Evo 64Go"

Image 015