image intro

INTRODUCTION

image 001Il y a quelques temps, j’ai récupéré un MacPro de 2006. Après restauration, j’ai procédé à l’évolution de sa mémoire pour installer au total 20Go. Des disques SSD ont été aussi mis en place afin de rendre la machine plus véloce. Je n’ai pas encore procédé au changement des cartes mémoire. Aujourd’hui encore, cette machine fonctionne correctement. Le seul point faible de cette machine est l’Os installé. A l’époque, j’avais procédé à l’installation de l’Os maximum qu’il était possible d’installer dans cette machine, à savoir Os X Lion (10.7). Après quelques lectures sur des forums spécialisés, il s’avère qu’il est possible d’installer officieusement El Capitan sur un MacPro de 2006. C’est ce que je vous propose de réaliser dans cet article.

PRE-REQUIS

A chaque fois qu’une nouvelle version d’un OS est disponible, je le télécharge systématiquement. Cela m’a permis d’avoir dans la liste la version 10.11.6 d’El Capitan. C’est à partir de cette version que j’ai créé la clé USB afin d’installer le système sur le MacPro. Cela évitera d’avoir trop de mises à jour à effectuer avec le risque du changement dans le noyau ou le remplacement des fichiers  boot.efi.
Vous devez aussi disposer de plus de 12 Go de mémoire. Cela évitera tout plantage aléatoire. Afin d’être tranquille le MacProdispose de 20Go. J’ai essayé d’installer El Capitan lorsque le MacPro disposait que de 6Go. Au premier abord, le système paraissait stable, mais des plantages sont survenus rapidement. Une carte graphique avec au moins 512 Mo suffira aussi. Si vous suivez ce minimum requis, votre MacPro fonctionnera à merveille.

PROCÉDURES D’INSTALLATION

Avant toute chose, et quelle que soit la procédure que vous emploierez, nous aurons besoin d’une clé USB bootable avec El Capitan, afin d’installer le système. Pour la mise en œuvre de cette clé, je vous laisse découvrir l’article intitulé Créer une clé́ bootable El Capitan. Pour l’installation de ce dernier, il existe deux procédures.
La première procédure, consiste à sortir le disque dur (ou SSD) de la machine (celui ou sera installé El Capitan) et de le connecter à un ordinateur. Attention, ce dernier doit aussi être compatible avec El Capitan. On exécute l’utilitaire de disques afin de le préparer à recevoir El Capitan. On démarre le Mac en maintenant la touche Option (Alt) enfoncée. On sélectionne ensuite la clé USB et lorsque l’on vous le demande, vous sélectionnez le disque sur lequel sera installé le système. Il s’agit de la procédure classique de remise à zéro d’un Mac.
La deuxième procédure, consiste à relier les deux machines par un câble FireWire 400 ou 800 (câble Thunderbolt ou USB-C pour les machines plus récentes). Avant d’utiliser cette deuxième méthode, Je vous conseille vivement d’extraire tous les disques durs de la machine (à l’exception du disque qui recevra le système El Capitan) afin d’éviter toutes mauvaises manipulations. On aura donc, une machine cible (Target), la machine qui recevra El Capitan et une machine source. Lors de la mise en mode cible, la machine laisse apparaitre ces disques durs sur la machine source. La machine cible devient donc un gros disque dur externe. 
Quelle que soit la procédure que vous choisirez, le but final est de remplacer le fichier boot.efi présent sur le disque fraichement installé (ou est installé El Capitan) par un fichier de même type mis à disposition par l’équipe Pike R. Alpha à l’adresse web ci-dessous. Après quoi, le système démarrera normalement sur le MacPro de 2006.

http://piker-alpha.github.io/macosxbootloader/

Image 0001

A partir de ce site web, vous avez la possibilité de télécharger le fichier boot.efi. En fonction de votre choix, l’un affichera une pomme blanche sur fond noir (comme les MacBook pro), l’autre une pomme grise foncée sur fond gris clair (comme un MacPro).

Image 0002Image 0003

Image 0004Comme je n’ai jamais eu l’occasion d’utiliser le mode cible, c’est l’occasion ou jamais ! Je vous propose de traiter la deuxième procédure. Pour cela, il faut relier les deux machines par l’intermédiaire d’un câble FireWire 400 ou 800. Le MacPro1,1 possède les deux connecteurs. Le MacPro5,1 quant à lui, possède uniquement le connecteur 800. La connexion sera donc faite par un câble FireWire 800. Cependant quel que soit le câble que vous utiliserez, la procédure ne changera pas et restera la même. Par contre, ne tentez avec un câble USB, car cela ne fonctionnera pas.

MISE EN OEUVRE

Image 0005Un point que je n’ai pas évoqué. L’installation ne pourra s’effectuer uniquement si les deux machines sont éligibles à l’installation du système El Capitan. Ne pas tenter de connecter un PowerMac à la machine cible. Les disques durs apparaitront mais la tentative d’installation du système El Capitan se soldera systématiquement par un échec. Je relie donc les deux machines par l’intermédiaire d’un câble FireWire 800. Maintenant il suffit de démarrer la machine cible (le MacPro de 2006 donc) en maintenant enfoncée la touche T du clavier jusqu’à l’apparition du logo FireWire à l’écran. Lors de l’apparition de ce dernier, le ou les disques durs de la machine cible apparaitront sur le bureau de la machine source. Encore une fois, je vous recommande vivement, de ne garder uniquement le disque sur lequel sera installé le système et d’extraire les autres. Il ne reste plus qu’à connecter la clé USB fraichement préparée. On redémarre maintenant la machine source tout en maintenant la touche option (ALT) enfoncée afin de faire apparaitre les lecteurs et surtout la clé USB contenant le système à installer. On sélectionne la clé USB et on valide.

Image 0007

La procédure de démarrage commence. Il s’agit d’une installation classique sur un disque externe FireWire. Lors du choix du disque destination, sélectionnez le disque de la machine cible. La machine redémarrera à plusieurs reprises et vous serez invité à saisir l’identifiant de l’utilisateur ainsi que le mot de passe. L’écran s’affiche avec les montagnes américaines de la région El Capitan.

Image 0008


Redémarrez ensuite à nouveau la machine en maintenant la touche Option Image 0006 enfoncée puis sélectionnez le disque principal de la machine source.

Image 0009

REMPLACEMENT DU FICHIER BOOT.EFI

Dans ce tutorial, le disque système de la machine cible se nomme SSD 1. Ouvrez-le en effectuant simplement un double-clic. Le premier fichier se situe à l’emplacement suivant :

/System/Library/CoreServices/

Positionnez-vous dessus. Recherchez le fichier boot.efi.

Image 0010

On peut remarquer que l’icône de ce fichier contient un cadenas dans le coin inférieur gauche. Cela signifie que le fichier est verrouillé. Si l’on tente de remplacer le fichier directement, il y aura une fin de non-recevoir. Avant toute action, il faut impérativement déverrouiller ce fichier. Cela s’exécute avec la commande suivante à partir du Terminal :

sudo chflags nouchg /Volumes/SSD\ 1/System/Library/CoreServices/boot.efi

Ouvrir le terminal et copier la commande et exécutez là. Pour éviter d’avoir à saisir l’intégralité du chemin du fichier, il est possible de le faire glisser directement dans le Terminal.

Image 0011

Le fichier n’est plus protégé. Il est possible d’effectuer le remplacement par celui de l’équipe Pike R. Alpha.

Image 0012

Faites glisser le nouveau fichier puis sélectionnez l’option Remplacer pour effectuer le remplacement.

Image 0013

Je vous conseille maintenant de verrouiller à nouveau le fichier en utilisant la commande suivante à partir du Terminal:

sudo chflags uchg /Volumes/SSD\ 1/System/Library/CoreServices/boot.efi

Image 0014

Le fichier est à nouveau verrouillé.

Image 0010

Il faut maintenant remplacer le fichier Boot.efi situé à l’emplacement suivant :

/usr/standalone/i386

Le problème (en fait ce n’en est pas un !) est qu’il est situé dans des dossiers cachés. Il faudra donc demander à afficher ces derniers en utilisant la commande suivante à partir du Terminal :

defaults write com.apple.finder AppleShowAllFiles TRUE && killall Finder

Image 0015

Image 0016

Ce fichier n’étant pas verrouillé, il suffit de procéder directement au remplacement comme précédemment.

Image 0013

On demande maintenant à ne plus afficher les fichiers cachés avec la commande suivante :

defaults write com.apple.finder AppleShowAllFiles FALSE && killall Finder

Image 0017

Vous pouvez maintenant éjecter tous les lecteurs de la machine ciblepuis procédez à son extinction. Déconnecter ensuite le câble FireWire 800. Le démarrage du MacPro de 2006 devrait s’effectuer avec son nouveau système à savoir El Capitan.

CONCLUSION

Mon MacPro de 2006 exécute maintenant Os X El Capitan depuis quelques mois. Il est équipé de 20Go de mémoire FB-DIMM PC 5300 DDR2 ECC avec leur radiateur heatsink design. J’ai installé quatre SSD qui lui donne beaucoup plus de vélocité. La carte vidéo est une ATI Radeon HD 4870 avec 512 Mo. Cette dernière fait un bruit insupportable au démarrage de la machine (c’est normal), mais ne se fait plus entendre dès que le bong retenti. J’ai effectué toutes les mises à jour possible. J’ai obtenu un MacPro qui démarrait en boucle après une mise à jour de sécurité (Mise à jour de sécurité 2018-004 10.11.6). J’avais bien lu sur les forums qu’il fallait l’éviter, mais j’ai voulu tenter afin de le vérifier par moi-même. Bien mal m’en a pris ! J’ai tenté de remédier au problème en recopiant le fichier boot.efi en utilisant à nouveau le mode Target sans succès. Il a fallu donc que je réinstalle à nouveau El Capitan. Depuis, j’évite cette mise à jour de sécurité et le MacPro fonctionne parfaitement !


Black And Grey EFI