image intro


INTRODUCTION


Image 004Officiellement, Apple n’autorise pas la virtualisation de tous ces OS antérieure à la version 10.7 à savoir Lion. Normalement, les applications de virtualisation respectent le contrat de licence et empêche donc la possibilité de virtualiser cette version de l’OS. Si l’on tente la virtualisation de Leopard avec VMware Fusion, un message d’avertissement s’affiche et la machine virtuelle est automatiquement fermée. Seule les versions serveurs de ces deux OS restent virtualisables. En novembre 2011, VMware a mis sur le marché sa nouvelle application de VMware Fusion enversion 4.1. Cette dernière étant compatible avec le dernier OS d’Apple, à savoir Lion, sorti quelques semaines auparavant. Cette version de VMware Fusion, permettait la virtualisation de Leopard, ainsi que Snow Leopard. Erreur de la part de la société VMware ? Très certainement, car une version corrective, estampillée 4.1.1, est mise à disposition six jours à peine après la sortie de la version 4.1. Cette version 4.1.1 ainsi que les suivantes, ne permettent plus la virtualisation des versions de Leopard et Snow Leopard.  Lors de l’exécution de ce tutorial, toutes les manipulations ont été effectuées avec Mac OS X Lion.

POUR QUELLE RAISON VIRTUALISER LEOPARD ?

Cela permet par exemple, d’utiliser des applications écrites uniquement pour PowerPC par l’intermédiaire de Rosetta, qu’Apple avait introduit pour son OS Tiger en 2006, après avoir équipé́ ses machines avec des processeurs Intel plutôt que des PowerPC de Motorola. Mais Apple a abandonné Rosetta avec la sortie de Lion en 2011.

CE DONT NOUS AVONS BESOIN

- Une machine qui fonctionne avec OS X Lion.

- Un lecteur de DVD

- Le dvd de Leopard en version Retail. Les dvd gris, ne pourront pas être utilisé car chaque DVD est spécifique à une machine précise.


Image 005Image 006


- L’application VMware Fusion qui est disponible sur le site de l’éditeur. Vous pouvez télécharger la version d’évaluation. Lors de l’écriture de ces lignes, la version 11 est en vigueur.

UTILISATION DU TERMINAL

Insérer le DVD de Leopard dans le lecteur. Le but est de connaitre le nom attribué au DVD. Pour cela, on exécute le terminal et on écrit la commande suivante :

diskutil list

On recherche dans la liste, le nom attribué au lecteur DVD. Dans mon cas, /dev/disk7.

Image 007

On réalise maintenant une image ISO du DVD. L’image sera créée sur le bureau. Attention, cela prend un peu de temps (25 minutes environ). On utilise donc pour cela la commande suivante en utilisant les paramètres récupérés avec la commande précédente :

dd if=/dev/disk7 of=~/Desktop/Mac_Os_X_Leopard.iso bs=1m

On réalise maintenant la conversion du fichier ISO en image DMG afin que cette dernière soit modifiable. Pour cela on exécute la commande suivante :

hdiutil convert ~/Desktop/Mac_Os_X_Leopard.iso -format UDRW -o ~/Desktop/Mac_Os_X_Leopard

Image 009

Il faut maintenant faire croire que VMware Fusion utilise une version serveur de l’OS. Pour cela, on ajoute à l’image, un fichier nommé ServerVersion.plist avec la commande suivante :

sudo touch "/Volumes/Mac OS X Install DVD/System/Library/CoreServices/ServerVersion.plist"

Image 010

On peut constater la présence du fichier dans le dossier CoreServices.

Image 011

On peut maintenant créer de nouveau un fichier ISO à partir de l’image dmg avec la commande suivante :

hdiutil convert ~/Desktop/Mac_Os_X_Leopard.dmg -format UDTO -o ~/Desktop/Mac_Os_X_Leopard.iso

Image 012

Il ne reste plus qu’à renommer le nouveau fichier ISO.

UTILISATION DE VMWARE FUSION

Il est possible maintenant d’effectuer la virtualisation de Leopard avec ce nouveau fichier ISO fraichement créé. Pour cela, exécutez VMware Fusion, et de créer une nouvelle machine virtuelle à partir de Mac OS X Server 10.5 32 bits.

Image 013Image 014






Image 015

LES MISES À JOUR

Il sera toujours important d’effectuer les mises à jour de votre ordinateur. Les mises à jour de MacOS améliorent la stabilité, les performances et la sécurité de votre Mac. De plus, elles comprennent des mises à jour pour Safari, iTunes et d’autres applications qui font partie intégrante du système.

Avant d’exécuter la procédure de détection des mises à jour disponibles, il faudra supprimer le fichier ServerVersion.plist. Une fois les mises à jour installées, votre machine virtuelle redémarrera. 

Le but est de démarrer en mode Recovery. Avec une machine physique, il suffit de maintenir les touches

Touche CMD+Touche R

Mais avec une machine virtuelle (sous VMware Fusion), cela est une autre histoire. Pour simplifier les choses, nous ajoutons simplement l’instruction suivante au fichier VMX de la machine virtuelle.

bios.forceSetupOnce = "TRUE"

On enregistre le fichier puis on redémarre la machine virtuelle. Un menu apparait quelques secondes après le redémarrage.

Image 016

Sélectionner l'option EFI VMWare Virtual SCSI CDROM Drive afine que la machine virtuelle redémarre à partir du CDROM virtuel. Il suffira ensuite d'exécuter le Terminal afin d'utiliser la commande suivante afin de créer à nouveau le fichier :

touch "/Volumes/Macintosh HD/System/Library/CoreServices/ServerVersion.plist"

La commande suivante permettra de redémarrer la machine virtuelle :

reboot

Image 015